Introduction

La Pologne fut le seul pays d’Europe qui se battit, connaissant plus d’une fois la défaite mais sans jamais capituler, du premier au dernier jour de la Deuxième Guerre mondiale. Ce conflit, le plus grand dans l’Histoire, commença avec l’agression de la Pologne en 1939 : par les Allemands le 1er septembre et par l’Union soviétique le 17. En juin 1941, après l’attaque de l’URSS par l’Allemagne, la première devint membre de la Grande Coalition qui, en unissant ses forces, gagna la guerre et dont les dirigeants décidèrent du nouvel ordre du monde. Ainsi que de la forme à donner à la Pologne. Celle-ci appartenait certes au groupe des vainqueurs, les soldats polonais se battirent sur tous les fronts d’Europe et d’ailleurs durant la guerre, et participèrent même à la prise de Berlin, mais elle ne gagna cependant sa pleine indépendance qu’en 1989.